Bonjour, Je m’appelle

Jing Wang

  • Je suis une artiste plasticienne et performer, d’origine chinoise vivant à Paris.
  • Je suis née en 1983 à Changsha, la capitale de la province de Hunan en Chine. Cette ville est symbolique de la naissance du communisme chinois. Le président Mao est né dans le Hunan et a suivi, dans sa jeunesse l’école de Changsha Shifan pendant quelques années. J’ai passé toute ma scolarité sous les statues de Mao.  
  • Avant ma scolarité, j’ai vécu quatre ans chez mes grands-parents paternels. À cette époque-là, je jouais souvent dans le jardin de mon grand-père. Au fond de mes poches, j’avais toujours quelques cailloux à qui je racontais mes petits secrets. C’était aussi à cette époque-là, mon père m’avait appris à faire des origamis de bateau, de maison, et des animaux. 
  • Âgée de 19 ans, je quitte mes études d’économie à l’Université de Hunan pour suivre ma vocation artistique en France. En 2010, je ressors diplômée avec les félicitations du jury à l’École Supérieure d’Art et Design Grenoble-Valence. Je vis et travaille depuis 2014 à Paris.
  • Mon court-métrage Si mes yeux étaient toujours noirs a remporté l’un des Prix Public de l’Inconnu Festival Paris en 2014; ma performance Dîner familial a été réalisée au Musée de la Nature et de la Chasse à Paris en 2014.
  • En 2019, ma performance Océan Blanc a été réalisée pour Asia Now Paris.
  • Une partie de mes œuvres est prisée par des institutions et des collectionneurs.
  • À travers différents médiums, mon travail interroge notre mémoire et nos racines. Il se veut être un voyage poétique et onirique hors de notre espace-temps présent.

Profil-Jing-Wang-Web
Atelier-Jing-WANG

Démarche artistique

Je travaille sur la mémoire individuelle et collective, ainsi que sur la perception de la « vérité » dans la vie quotidienne. Avec poésie et humour, j’explore des formes visuelles, propose des narrations entre fiction et réalité, décentre le regard en introduisant une part d’énigme et d’espoir.

Multi-disciplinaire

Artiste dans l’âme, peu importe la façon, toujours, je crée. 
Photographie, performance, sculpture, installation, vidéo et dessin…, pour moi, ce sont des “outils”. Je les choisis en fonction de ce que je veux exprimer.

Origami et Papier

Origami est d’un des plus anciens arts populaires, au VIe siècle, en Chine. Il y est appelé Zhézhǐ (折紙), et daterait de la dynastie des Han de l’Ouest ; il aurait été apporté au Japon par des moines bouddhistes. Le mot origami vient du verbe japonais oru (折る, « plier ») et du substantif kami (紙, « papier »). La tradition japonaise de cet art ayant fortement influencé son histoire en Occident.

L’origami fait partie de mes souvenirs les plus anciens et de ma culture d’origine chinoise. Créer des œuvres avec origami, c’est une sorte de méditation. C’est un retour vers mon enfance lointain.

Je travaille souvent avec des papiers recyclés (papiers journaux, papiers d’emballage, livres récupérés…).

Ocean-Blanc-Carre-Web

J’explore de nouveaux langages où

j’y crée des illusions métaphoriques qui mêlent

mon point de vue européen et celui de ma culture d’origine chinoise.