Château 15 / Face à Face, au milieu de...

Damien Zhang


Dans le monde de l’art, il y a toujours eu de fortes suspicions et des spéculations autour des relations déséquilibrées entre artistes et galeristes. Toutes les deux arrivées en France en 2002/2003 et profondément préoccupées par cette situation, l'artiste Jing WANG décide d’inviter sa galeriste Ziqi PENG à travailler ensemble sur une performance afin d’offrir une autre lecture de ces relations.
 



Château 15 / Face à face, au milieu de ... est la 4ème performance de cette série de Jing Wang. Jing a toujours été vêtue de blanc pour ses performances. Pour elle, le blanc représente la paix. Cette fois, avec Ziqi, elle veut créer un moment de paix intérieure pour elles et pour le public. En outre, comme le blanc est la couleur la plus basique, il permet aussi à un individu de disparaître. Cela permet à Jing de dépasser le niveau personnel et d’employer un langage artistique plus universel. Même si une performance attire toujours une foule, cette forme d'art particulière est vouée à ne pas laisser de traces. L'ensemble du processus de réalisation est un processus de l'oubli. Même s’ils sont enregistrés sous forme numérique, les moments vécus ont déjà disparu. C’est ce moment extrêmement précieux de la rencontre qui fascine tant Jing dans l'art de la performance.


Cette performance est particulièrement remarquable par la participation de la galeriste. Un galeriste est considéré comme un marchant et non comme un artiste. À l’exception de quelques uns comme le galeriste new-yorkais Robert Blumenthal, qui a exposé ses portraits dans un espace géré par les artistes qu'il représente. L’orientation de Ziqi est cependant fondamentalement différente. Elle s’engage directement dans la création artistique et la réalisation de cette performance. Ziqi et Jing décident de répondre avec leurs corps et une grande sensibilité à nos préjugés - à la question de l'argent, qui alimente les débats du rapport artiste/galeriste.



Le choix de Jing et Ziqi de travailler ensemble a un objectif double.

D'une part, c’est l’expression du soutien et de la confiance réciproque. Elles passeront en effet quatre heures ensemble avec un dévouement entier à l'autre. Assises face à face, elles vont plier des feuilles de papier de riz pour en faire des fleurs et les coller sur un cadre tenu par chacune d’elles. Grâce à ces gestes répétitifs, elles vont tester leur attention, leur endurance, ainsi que leur lien réciproque.




D'autre part, il ne faut pas voir cette collaboration comme quelque chose qui brouille les frontières entre artiste et marchand d'art. La participation de Ziqi démontre tout simplement un soutien extrêmement élevé et beaucoup de reconnaissance vis-à-vis du travail de Jing. Contrairement à beaucoup d'autres galeries parisiennes, elle ne voit pas cette performance comme un événement pour attirer les visiteurs, mais plutôt comme une véritablement œuvre d'art. Quand d’autres galeries profiteraient de l’occasion pour vendre plus d’œuvres de leur réserve, Ziqi choisit de se consacrer entièrement à l'art, réaffirmant le rôle de confiance entre galeriste et artiste.
 



La performance Château 15 / Face à face, au milieu de ... aura lieu le 5 février 2016, de 14h00 à 18h00 à la Galerie Double S - 15 rue Guénégaud - 75006 Paris