NOTE DU 30.03.2017

Depuis quelque temps,

Au lieu d’en avoir un,

J’ai deux enfants.

Un dans mon cœur ;

Un autre dans mon corps.


Celui dans mon cœur est en train de se réveiller.

Celui dans mon corps est en train de se développer.


L’enfant dans mon cœur dormait depuis longtemps.

Il dormait tellement profondément,

Que je l’avais presque oublié.

Il est temps de se réveiller.

Il est temps de le réveiller.


L’enfant dans mon corps se réveille tout doucement.

Pour pas que je l’oublie,

Il me donne de petits coups de temps en temps.


L’enfant dans mon cœur a été blessé et traumatisé

(Rien de dramatique, nous sommes tous plus ou moins blessé et traumatisé).

Je n’ai pas eu vraiment le choix.

Je n’ai pas pu le protéger.


L’enfant dans mon corps est bien au chaud,

En sécurité.

Je le protégerai du mieux possible.


L’enfant dans mon cœur est en train de grandir.

Il grandit avec le passé, avec ses vécus.

Pas seulement avec le passé “lointain”,

Mais aussi avec chaque seconde qui vient de passer,

Qui devient une partie de ses vécus.


L’enfant dans mon corps est aussi en train de grandir.

Malgré tout mon passé, toutes mes expériences,

J’ignore à quoi il pense.

Mais je sais,

Tout ce que je pense, ce que je fais,

Même tout ce que j’avale

L’influence.


Les deux enfants grandissent en même temps,

Jour après jour.

Je me demande

Si c’est l’enfant à l’intérieur qui est venu réveiller l’enfant intérieur ?

Ou bien,

Si c’est l’enfant intérieur qui est en train de jouer seul dans son jardin,

L’enfant à l’intérieur est venu le rejoindre :


“Tiens, tu n’es plus seule.”


Jing Wang

Jeudi 30 mars 2017 03h26

À Paris